Une question ?
Message sent Fermer

Charte éthique

Charte éthique 

1/ Les formations dispensées par le DEHIF sont strictement réservées aux professionnels de la santé : médicaux, para médicaux et accompagnants thérapeutiques.

2/ Les formations dispensées au sein du DEHIF donne une formation en hypnose qualifiante à la pratique de l’hypnose opératoire, médicale et thérapeutique.  Les praticiens limiteront leur pratique de l’hypnose à leurs compétences acquises. 

3/ Les praticiens s’engagent à pratiquer une hypnose médicale scientifique, bienveillante respectueuse et écologique pour le patient. L’intérêt et le bien-être du patient doivent toujours constituer l’objectif prioritaire. L’utilisation de l’hypnose au cabinet étant un moyen, et non une fin. 

4/ L’hypnose est considérée comme une possibilité d’aide parmi d’autres formes de pratiques scientifiques ou cliniques validées. Il en résulte que la connaissance des techniques d’hypnose ne saurait constituer une base suffisante pour l’activité thérapeutique ou de recherche. Les professionnels de santé doivent donc posséder les diplômes requis leur permettant d’exercer dans le champ professionnel à l’intérieur duquel il pratique les techniques hypnotiques. 

5/ Les praticiens en hypnose limiteront son usage clinique et scientifique aux aires de compétences que lui reconnaît le règlement de leur profession. Ils s’engagent à respecter dans leur pratique hypnotique, le code de déontologie et les normes scientifiques qui régissent la pratique de la profession pour laquelle ils sont qualifiés.

6/ Avant toute intervention en, il est nécessaire de recourir aux techniques traditionnelles d’investigation (anamnèse, examen complémentaires) afin d’établir un diagnostic et la possibilité d’une solution médicale au symptôme. En particulier dans le cas de douleurs. L’hypnose ne s’utilise pas en remplacement de traitement médicamenteux, elle est un complément de prise en charge qui permet une optimisation des résultats thérapeutiques.

7/ Les candidats s’engagent à ne diffuser aucun enseignement du DEHIF (Vidéo, ebooks, pdf, …). Aucune diffusion publique ou privée n’est autorisée sans l’avis des auteurs de la formation.  Le praticien, lors des sessions présidentiels d’exercices en ateliers ou de démonstrations, ne doit en aucun cas se filmer et encore moins diffuser les vidéos. Le praticien ne donnera en aucun cas des enseignements incluant l’apprentissage des techniques hypnotiques du DEHIF à aucune personne encore moins des personnes ne disposant pas d’une qualification professionnelle adéquate. Toute personne contrevenante s’expose à des poursuites judiciaires. 

 Les praticiens, lors des sessions présidentiels d’exercices en ateliers ou de démonstration, ne doivent en aucun cas se filmer et encore moins diffuser les vidéos.